Est-il normal que les organes génitaux d’un bébé soient si enflés ?

Organes génitaux enflés, effets des hormones transmises de la mère au bébé, pendant la grossesse

Il est normal que les organes génitaux d’un bébé soient enflés. Beaucoup de bébés ont les parties génitales gonflées pendant les premiers jours après la naissance. C’est dû aux hormones que vous avez transmises à votre bébé avant la naissance et il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

La poitrine des nouveau-nés, qu’il s’agissent de garçons et de filles, peuvent aussi avoir l’air gonflés et les filles peuvent avoir des pertes vaginales claires, blanches ou légèrement sanglantes à cause de ces hormones. C’est tout à fait normal et l’enflure et les pertes devraient disparaître après quelques semaines.

Cependant, si votre bébé a encore des écoulements après les six premières semaines, parlez-en à votre médecin généraliste lors de votre examen postnatal ou à votre médecin traitant.

De nombreuses causes peuvent en outre expliquer le gonflement de certains organes du bébé.

Le cas de l’hydrocèle

Si les organes génitaux de votre bébé sont encore enflés après quelques jours, cela peut vouloir dire qu’il a encore du liquide autour d’un ou des deux testicules. Il s’agit d’une affection courante appelée hydrocèle. Emmenez votre bébé chez votre médecin généraliste pour qu’il soit examiné. L’enflure devrait disparaître d’elle-même en quelques mois, ou du moins avant l’âge de deux ans.

La circoncision

Si le pénis de votre bébé est circoncis, cela peut prendre de sept à dix jours pour guérir. Pendant les premiers jours après la circoncision, le pénis de votre bébé peut sembler tout à fait rouge et gonflé. Ce sont des signes de guérison normale.

Habillez votre bébé avec des vêtements amples, ou pas de vêtements du tout, sur sa moitié inférieure et laissez-lui le plus de temps possible sans couches pendant quelques jours après l’opération. Vous pouvez également mettre de la pommade sur la zone pour réduire l’irritation.

Les complications à la suite de circoncisions pratiquées par des médecins expérimentés, en milieu stérile, sont rares. Toutefois, consultez votre médecin si vous remarquez les difficultés suivantes.

  • Le pénis de votre bébé saigne.
  • Son pénis est encore gonflé deux semaines après l’opération.
  • Votre bébé semble encore souffrir lorsqu’il urine quelques jours après l’opération.

N’hésitez pas à demander des conseils auprès de votre médecin ou de votre pédiatre, sur la façon de prendre soin des organes génitaux de votre bébé, que vous ayez une fille ou un garçon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *